Test de la plate-forme pour les éditeurs de sites influents

Le lancement officiel de l’interface LinkJuice.io à l’attention du grand public ne vous sera probablement pas passé inaperçu début 2018. Le concept ayant fait ses preuves depuis 2014 auprès de différents initiés, il est grand temps de nous y mettre nous aussi ! Nous en avons donc fait l’essai pour vous, et voici l’essentiel de ce que nous avons pu en retenir.

Le principe de l’interface

LinkJuice.io est un portail bipartite, concernant aussi bien les éditeurs de sites web influents (en bref : des influenceurs, quelle que soit leur taille) que… les annonceurs. Je pense que vous en aurez saisi l’intérêt global sans qu’il soit nécessaire de vous faire un dessin, mais vous verrez qu’il y a un grand nombre d’avantages surnuméraires.

Mais revenons à nos moutons ! La plate-forme met en relation ces partenaires potentiels. Elle compte plus de 2 000 noms de domaine influents et dûment sélectionnés ainsi que 500 annonceurs actifs et réguliers. Parmi eux, nous comptons des géants façon Orange et Samsung, mais aussi des agences de webmarketing qui brassent donc en réalité une infinité de marques… Outre l’anglais et le français, nous verrons bientôt apparaître l’italien, l’espagnol et l’allemand : une belle ouverture à l’Europe et au monde ! On comprend qu’un site ou blog de qualité ait tout intérêt à se rendre visible auprès d’eux !

Bien sûr, le but n’est pas de se retrouver pour papoter… Il s’agit de trouver un terrain d’entente au sujet du native advertising – ou « publicité native » pour ceux qui seraient allergiques aux anglicismes ! Les articles sponsorisés et les publi-rédactionnels sont au cœur du concept, et ils seront prochainement secondés par des liens placés (sur des articles existants ou la page d’accueil) ainsi que par des mentions sur les réseaux sociaux à l’aide des comptes animés par les influenceurs (« We want you ! »).

Entre les deux maillons de la chaîne, il y a bien sûr l’interface en elle-même, mais aussi les rédacteurs et experts de la start-up abritant le projet. Chacun est libre de recourir à leur expertise, car il existe grosso-modo deux solutions : soit vous et votre annonceur gérez tout en bonne entente ; soit vous décidez de confier l’ensemble à LinkJuice.io !

Les avantages pour l’éditeur

Les éditeurs numériques influents trouveront une multitude d’avantages de fond avec la solution LinkJuice.io. Nous nous intéresserons à la forme plus loin, l’ensemble bénéficiant d’une grande souplesse et facilité d’utilisation.

Un premier avantage concerne la diversification des revenus publicitaires. Si vous pouvez conserver des bannières, encarts publicitaires et pop-up relevant du display, sachez tout de même que leur valorisation tend naturellement à diminuer, eu égard à la multiplication des dispositifs du type AdBlock sur les navigateurs web… Une attention accrue envers le native advertising est donc de mise, surtout que les annonceurs lui consacrent une part croissante de leurs budgets marketing.

Cette diversification renvoie à une pérennisation de ces mêmes entrées financières, parallèlement – logiquement ! – à leur augmentation. La solution que nous avons testée vous met en relation avec de nombreux contacts, les collaborations pouvant ensuite être régulières si elles s’avèrent fructueuses pour tout le monde. Enfin, ce sont autant de contrats publicitaires que l’on n’aurait guère pu trouver sans cet intermédiaire, d’où un accroissement global des recettes.

Le tout en gagnant du temps, en s’épargnant du démarchage et en sécurisant ses échanges ! En effet, une confidentialité optimale est promise, tandis que seuls des annonceurs vérifiés peuvent consulter le portefeuille des domaines disponibles. En outre, leur compte doit afficher un solde d’au moins 100 €, toutes choses devant éloigner les plaisantins et ne retenir que les utilisateurs actifs et sérieux.

Ce n’est vraiment pas mal de se ménager ainsi de nouveaux débouchés financiers… tout en ayant davantage d’articles à publier sans avoir à débourser un seul centime ! De plus, ces contenus sont d’une qualité irréprochable, surtout lorsqu’ils sont assumés par des plumes chevronnées animant régulièrement des médias sérieux du type Coin24, Newsly, Passion&Car, UnMec ou HelloBiz

Pour terminer, tout le monde peut profiter d’un programme d’affiliation fonctionnant par bannière ou lien de parrainage. Le parrain pouvant toucher jusqu’à 10 % de chaque mission générée ou reçue par ses filleuls, il serait insensé de s’en priver !

Le mode de gestion sur le back-office

La première étape consiste à ouvrir un compte, en cliquant sur l’encart dédié en haut à droite du site. De là, vous pourrez ajouter votre ou vos pages influentes – sachez que les micro-influenceurs sont les bienvenus au même titre que les méga-influenceurs : c’est juste que les annonceurs n’y mettront pas le même prix ! Après, il vous suffira d’attendre leur validation par l’équipe du support. Celle-ci prêtera une attention toute particulière à l’esthétique et à l’ergonomie de vos sites, mais aussi à la qualité de leurs contenus, au nombre des visiteurs et à votre communauté ou vos partages sur les réseaux sociaux.

Chaque domaine sélectionné devient ensuite visible auprès des annonceurs dont les critères de recherche sont en adéquation avec votre audience et votre ligne éditoriale. Ainsi, l’IA sert à rationaliser au maximum les contacts possibles en resserrant les mailles du filet, si l’on peut dire.

Ensuite, dès que vous recevez une proposition, vous avez le choix entre gérer vous-même la mission ou la confier entièrement aux bons soins de l’équipe de LinkJuice.io. La première offre vous réserve 70 % du budget de la mission, contre 50 % pour la seconde (mais que de temps gagné, en bénéficiant d’une expertise non négligeable !). Dans cette dernière éventualité, vous pourrez cependant décider de vérifier et de valider les différents articles sponsorisés que vos pages sont appelées à accueillir. Sachez que l’interface dispose d’un plug-in qui permet à ses membres de publier directement du contenu vers WordPress.

Pour retirer vos gains, aucun solde minimum n’est requis. Il n’y a qu’à cliquer sur l’onglet dédié (dans le menu latéral gauche ou sur le bandeau supérieur), puis sur « Retirer des gains ». Ensuite, vous n’avez qu’à indiquer le montant que vous souhaitez toucher sur votre solde, en plus des informations bancaires nécessaires au transfert. L’historique des commandes et partenariats passés est conservé. La monnaie (numériquement) sonnante et trébuchante vous parviendra en 48 h en moyenne, soit par PayPal, soit par virement bancaire classique. Tout est simplifié au maximum, pour un confort d’utilisation optimal : c’est très appréciable !

 

★★★ Dans ma liste de SEO Tools préférés

«En bref, j'ai bien aimé cette solution aussi innovante qu’utile, faisant dans la transparence et le gagnant-gagnant. Essayez-la au moins pour un premier publi-reportage, et il y a de grandes chances pour que vous l’adoptiez définitivement ! »

Testez LinkJuice.io sans plus attendre !